FR-EN-中文
Mouvement Inverse
Ivry sur Seine
13.09 - 15.10.2012
28bis, rue Barbès 94200 Ivry sur Seine
Du 31 mai au 19 août 2012, pour sa première exposition personnelle à la galerie A2Z Art, Yuhsin U Chang, artiste taïwanaise de 32 ans qui vit et travaille à Montrouge, présentera des photographies et des installations inédites.

La matière organique est envisagée comme média abondant de potentiels d’expressions, et autant de possibilités de métamorphose. L’artiste élabore des œuvres in situ cependant que leur caractère instable saisi dans le vif suscite leur propre finitude. Ses dispositifs suggèrent un lieu fictif construit comme représentation de sa propre métamorphose sensible. Les matières utilisées, inertes, brutes, résiduelles, rejetées, dépréciées se transforment, dans la perspective d’un devenir.

Sculptures fragiles mais dynamiques, elles semblent se mouvoir et s’altérer avec le temps. Aspect ambigu et abstrait des formes naissantes — appendice du lieu où se lient l’inerte et le vivant. Corps de matière désagrégée, existence nécessairement vide pour accueillir toutes les possibilités d’inventions, où se tissent des liens invisibles entre nos existences transitoires et la dimension cyclique et inéluctable du temps.

Les images apparaissent comme autant de dualités. Corps-paysages comme mouvements géologique apparaissant à la surface d’une peau — énergie organique de la terre et de la chaire. Fixés par la prise de vue, pétrifiés dans leur transformation — phénomènes subjectifs où chaque trace relevée éveille notre imagination. Formes fractales où se découvrent de multiples interstices, dévoilement incessant d’une vérité fuyante.



Fin des années 80, Mikostic tombe la tête la première dans le skateboard ainsi que dans son univers graphique. Très vite, il commence à reproduire à la main les logos de ses marques favorites, qu'il voit dans les magazines et dans une suite logique, le graffiti va devenir pour lui un médium au potentiel de diffusion plus important.

20 ans après, il pratique toujours ces 2 activités vitales à son équilibre physique et mental.

Les travaux de Mikostic présentés dans cette exposition, ont adopté un processus inverse au mode de production habituel. Le format ainsi que la forme de chaque œuvre est identique, seule la technique, le sujet et le style diffèrent. Les médiums utilisés ont dans un premier temps un passé sans rapports avec les milieux artistiques. Le recyclage de ces matériaux en modifie leur utilisation première et leur donne une seconde vie plus riche.

En milieu urbain, les interventions de Mikostic se basent sur ce même processus, ces 3 dernières années il se joue du mot d'ordre du graffiti, "être vu". Ses interventions sont en volumes, le premier plan comme le deuxième se confondent et engendrent alors une vision fantôme de son icône, une empreinte de main.

Ses sujets de prédilections sont les jeux qui se prétendent être des jeux de hasard, les outils de communication ou encore les nouvelles générations, qui pour Mikostic, produisent une abondance de matière à réflexion. Un accrochage entre peintures, collages et installations, autour d'un même sujet : Le rond au corps carré.



En savoir plus…
0000000346
0000000347
0000000348
1 2 3 4 5 6 7