FR-EN-中文
Planches de salut
Paris
27 janvier - 3 mars 2018
A2Z Art Gallery Paris
« Lorsque vous cherchez la lumière dans la pénombre, n’oubliez pas d’apprécier la couleur sur le chemin. »

Présenté pour la première fois à Paris, Julien Airault, artiste français autodidacte, né en 1979, nous plonge dans un univers légitime et salvateur l’ayant aidé à passer un cap difficile dans sa vie.

Le mot « salut » nous vient du latin salutem qui désignait « quelque chose en bon état, en bonne santé, entier ». Il signifie aussi « vie » par opposition à « mort ». Le « salut » correspond donc d’abord à ce qui permet de conserver le bon état, l’intégrité de quelque chose ou de quelqu’un, ou, in- directement, de le sauver. Ceci nous amène à comprendre qu’une « planche de salut », c’est en premier lieu une planche qui permet à un naufragé de survivre en mer. Puis, par extension, la planche de salut devient le moyen d’échapper à une catastrophe et de rester en vie.

C’est bien de cette image du naufragé dans laquelle nous plonge Julien Airault. Le mariage entre les lumières, les matières et les couleurs nous transporte dans des paysages marins ou aériens dans lesquels nous ressentons paradoxalement un tourment paisible. Chaque composition picturale re- flète un tourbillon de sentiments contradictoires révélant tantôt le calme et la beauté d’une lueur dans la pénombre tantôt la force agressive des couleurs mises en tension.

Tout comme un profane ayant trouvé son salut devant un tableau de Maître, baigné entre la pénombre et la lumière, Julien Airault révèle le chemin l’ayant servi de guide, celui qui sommeille en nous, pour survivre et atteindre un absolu : la paix intérieure.
En savoir plus…
0000000397
0000000398
0000000399
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10