FR-EN-中文
Visions nocturnes
Paris
17 novembre - 15 decembre 2018
24 rue de l'Échaudé, 75006 Paris
« Qui n’a jamais rêvé de pouvoir se rappeler de tous ses rêves et de pouvoir profiter d’une double lecture sur nos ressentis ? »

A2Z Art Gallery est heureuse de présenter Visions nocturnes, la première exposition personnelle de l’artiste japonaise Shiori Eda à la galerie.

Shiori Eda, née en 1983, nous embarque dans une vision inédite de la peinture imprégnée de la culture japonaise dans laquelle l’artiste peintre interprète la lecture de ses rêves conditionnés par les faits du quotidien.
Qu’ils soient fortement troublés ou étrangement calmes, les rêves surréalistes de Shiori peuvent lui paraitre anodins au réveil, mais ils se révèlent subliminaux passés sous le filtre du subconscient. Selon l’artiste, « le futur se construit par rapport au passé observé dans un état second ». Ce n’est qu’après avoir expérimenté la douce ivresse d’un rêve, où tout nos actions sont bousculées, que l’on peut soumettre quelques clés de lecture pour aller de l’avant.

Pour tenter d’illustrer ses états d’âme plongés dans l’obscurité de la nuit, Shiori Eda nous propose de l’accompagner dans l’interprétation de ses rêves. Introduite sous toutes ses formes (océan, lac, nuages etc.) l’eau, rappelant la géographie insulaire du Japon, occupe une place prépondérante dans la peinture de Shiori. L’humanité, représentée majoritairement par de petites femmes nues aux cheveux longs, tente de trouver une place dans le monde. En s’apprêtant à plonger ou sautant dans le vide, ces femmes, seules ou en groupe, se questionnent et cherchent à trouver un passage - une autre vie ? - ce que l’artiste appelle « toppaguchi ».

Que voir dans la peinture de Shiori Eda et comment la ressentir ? Absolument tout et son contraire. L’artiste-même n’explique pas toujours le choix de ses compositions surréalistes. Malgré le cadre structurel très organisé de ses tableaux, Shiori cherche encore les raisons pour lesquelles son inconscient lui dicte d’utiliser certains éléments naturels plutôt que d’autres.

Dans la réalité du présent, l’Humain est habité d’une émotion instantanée et contrôlée. Dans ses rêves, l’existence possède une autre forme d’appréhension. Pour la majorité des psychologues, la présence de l’eau dans nos rêves est perçue comme un signe féminin, la symbolique d’une incertitude, de peur, d’appréhension mais elle caractérise aussi la source de la vie, le signe d’une (re)naissance.
Ainsi, Visions nocturnes met en scène ce que l’on demande à tout artiste : plonger dans son inconscient, exprimer son ressenti et mettre en lumière la vision du monde que l’on offre à partager.
En savoir plus…
0000010130
1