FR-EN-中文
гавран
Hong Kong
25 mai - 23 juin.2019
41 Gough street, Central
A2Z Art Gallery est heureuse de présenter Vladimir Veličković pour la première fois à la galerie. Ayant débuté sa carrière dans les années 1950, cet artiste historique d’origine serbe, associé au mouvement de la Figuration Narrative, est actuellement membre de l’Institut de France et de l’Académie Serbe des Sciences et des Arts.

Inspiré dans sa genèse par le dessin et la peinture des artistes primitifs flamands, puis par la Renaissance italienne en passant par les icônes byzantines, Vladimir Veličković, nous montre la voie d’une recherche artistique sans concession basée, d’une part, sur le traumatisme de la guerre. D’autre part, elle nous permet, après sa longue carrière, de comprendre toute l’importance des actes de chacun d’entre nous. Derrière la présence en premier-plan d’oiseaux aux silhouettes noires et de personnages aux corps nus, chacun de nous s’empresse à rejoindre du regard le fond du tableau pour s’immerger vers un paysage lissé, un calme lointain, comme pour éviter la confrontation avec la violence.

L’exposition « гавран » (« corbeau » en serbe) dévoile ainsi une sélection d’oeuvres prélevées par l’artiste pour illustrer l’importance du travail de la mémoire. Devant ces scènes rythmées par l’omniprésence des corbeaux en vol ou à l’affut, Vladimir Veličković, artiste engagé, nous invite à questionner la nature humaine dans son histoire, celle qui s’afflige éternellement toutes les atrocités dont seuls les êtres humains sont les créateurs.
Dans l’esprit de l’artiste et dans la conscience collective, le corbeau symbolise ce charognard qui, sans aucune distinction, se nourrit de tout ce qui vient à lui pour sa propre survie. Dans sa tourmente, cette relation entre l’oiseau au bec pointu et les scènes de destruction vise en quelque sorte à maintenir toujours active l’émotion, la survie et la fin en soi. Son univers souligne alors la tragédie éternelle du comportement de l’Homme par rapport à lui-même, l’incessant dialogue rythmé par la violence et l’agressivité. Le corbeau n’est pas à ressentir, ici, dans sa vision primitive comme annonciatrice de la Mort. Au contraire, doté de la plus grande intelligence, le corbeau se présente tel le témoin et l’acteur pour effacer toutes les horreurs et apaiser les âmes damnées. Dans la culture scandinave, chinoise et japonaise, le corbeau incarne une vision optimiste : celle du messager et du gardien pour les européens du nord, celle de la gratitude filiale et de l’amour familial dans certains pays d’Asie.

En somme, balancé dans la vision soit lumineuse soit sombre, le corbeau symbolise l'isolement volontaire de celui qui a décidé de vivre à un plan supérieur, celui qui essaie de sortir de ses tourments en faisant face à la réalité pour accueillir le calme tant mérité.
En savoir plus…
0000010258
0000010259
0000010260
1 2 3 4 5 6 7 8