FR-EN-中文
RESILIENCE x CACTUS x PIANO
Paris
26 juin - 17 juillet 2021
24 rue de l'échaudé, 75006 Paris
A2Z Art Gallery est fière et heureuse de présenter « Résilience x Cactus x Piano », la troisième exposition personnelle de Takashi HARA à Paris.

« Promets-moi que tu t’en souviendras toujours : tu es plus courageux que tu ne le crois, plus fort que tu ne le parais et plus intelligent que tu ne le penses ».

— Christopher Robin Milne à Winnie l’Ourson

« Depuis des années, je crois en l’esprit de résilience. Plus nous sommes confrontés à des épreuves, plus nous devenons courageux, forts et intelligents. Trois choses sont devenues des repères importants dans ma vie : le piano retrace mes souvenirs et l’harmonie qui en jaillit. Le cactus incarne un symbole de force. Le cochon se dessine en métaphore de la société humaine.

Le piano me rattache à la vie. Chacun garde en soi un objet de « mémoire » : une maison, un livre, un arbre, une photo, une chaise, une musique ou même un parfum. Pour moi, c'est le piano de mon grand-père, qui m’accompagne toujours dans mon studio, qui me pousse à travailler dur. À chaque fois que la vie joue son grand rôle, c’est au piano que je m’adresse. Les souvenirs de mes réveils sont bercés par les mélodies de mon grand-père.

Le cactus est une plante à la fois rude et magnifique. Depuis mon séjour en Arizona, l’une des grandes terres de cactus, cette plante est devenue pour moi un symbole de résilience. L’épiderme épais et les feuilles épineuses la protègent des animaux. Le système racinaire est efficace pour recueillir l’eau, ce qui lui permet de survivre dans des conditions extrêmes. Bien que ses besoins en eau soient minimes, ces plantes libèrent de l'amour et inspirent le respect. Le contraste entre les épines et la beauté de ses fleurs est très vivifiant. Quand la fatigue se ressentait, je prenais l'habitude de m'allonger dans le désert et d’y puiser l’énergie des cactus.

Dans la plupart des cultures, le cochon est tantôt un sujet de dérision et d’abus tantôt un animal intelligent et communicatif. Nous, les humains, les confinons et les manipulons selon nos propres besoins. Quelles sont les différences entre eux et nos vies intégrées dans une société manipulatrice ? Étant aussi mon signe du zodiaque, le cochon est l’animal que je trouve le plus parlant pour questionner notre animalité. Remarquons qu’au Japon, on ne dit pas « année du cochon », mais bien « année du sanglier » … Ce qui me donne parfois envie de me comporter comme tel au milieu de notre société. - Takashi Hara
En savoir plus…
0000010628
1